Etude pour améliorer les performances d’une chirurgie réfractive - Info santé

Etude pour améliorer les performances d’une chirurgie réfractive

Actualités, publié le 16/11/2016

Je mène actuellement une étude visant à améliorer pour les patients les performances d’une chirurgie réfractive, en collaboration avec le département des neurosciences du centre médical Hadassah de Jérusalem et plus particulièrement le Dr. Daniel Chebat.

 

Le centre médical Hadassah est reconnu pour être le plus grand centre hospitalier du Proche-Orient et un des leaders mondiaux. Dès la fin des années 60 c’est là, que furent réalisées les premières transplantations cardiaques, aujourd’hui il est à la pointe de la recherche dans de nombreuses spécialités. Des médecins du monde entier viennent se former dans son centre universitaire. La réputation d’excellence d’Hadassah attire des patients de  tous les pays. Le centre médical Hadassah a une symbolique très forte de paix, les équipes médicales sont composées de médecins juifs et palestiniens et accueillent les patients de la région de toutes origines avec notamment un programme pour opérer gratuitement les enfants palestiniens atteints de maladie cardiaque congénitales.

 

Hadassah

Le centre médical Hadassah

 

Dr.Daniel Chebat

Spécialiste de Neurosciences de réputation internationale, fait des recherches sur la plasticité du cerveau chez les aveugles et la substitution sensorielle. Ou comment amener le cerveau d’un aveugle à transformer un signal en image, reçu par un autre sens que l’œil.

 

Mes recherches tendent à démontrer le rôle du cerveau dans le traitement de la presbytie au laser pour la technique que j’ai mise au point. En parallèles des découvertes en neurosciences mes travaux préliminaires montrent qu’en réveillant et stimulant les neurones impliqués (cortex visuel), le cerveau est capable de s’adapter et d’interpréter le signal émis par les yeux pour permettre aux presbytes de retrouver une vision de près de qualité.

 

 

 

article précédent8ème journée sur l... article suivantLe SMILE se dévelop...